Day 16 | Les séries que je ne pensais pas aimer

Il y a certaines séries qui ne m’ont jamais donné envie de les commencer (sans raisons particulières). Et pourtant, ces séries reçoivent de bonnes critiques de la part des sériephiles. Au bout d’un moment, on se remet en question et on tente le pilot. Ça été le cas pour les séries ci-dessous, je ne pensais pas les aimer et au finale, elles font partie de mes séries favorites. C’est bien la preuve qu’il ne faut pas juger à partir du pilote et persévérer tant bien que mal car ces séries sont des perles :

Lost – Spartacus – The Sopranos – Breaking Bad – True Blood – Mad Men

011

Pour toutes ces séries, je n’ai jamais compris leur succès ou je ne voulais pas les visionner. Comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis et un beau jour, j’ai décidé de commencer chacune de ses séries ! A chaque fois, je me suis prise une claque car ce sont d’excellentes séries et mon seul regret est de ne pas les avoir commencées plus tôt.

Publicités

Chicago Fire ~ Des pompiers bien musclés mais encore…

NBC6

Synopsis : Le quotidien de pompiers dans la ville de Chicago.

Au début de cette année, Chicago Fire me tentait assez… En effet, en visionnant la promo, j’étais assez intriguée par la série (non non pas pour voir des pompiers musclés) mais pour Jesse Spencer que j’adore.

N’ayant pas le temps de commencer une nouvelle série, j’ai préféré laisser passer du temps pour pouvoir les regarder les uns à la suite de l’autre. D’ailleurs, j’ai même décidé d’ajouter la série à mon Challenge Series 2013. Tout compte fait, ce n’est pas plus mal car les épisodes se dévorent comme des petits pains et j’ai toujours envie de voir la suite de ces pompiers tout beaux, tout musclés (oui oui je me calme).

A l’heure actuelle, je n’ai vu que 5 épisodes et je peux vous assurer que la série mérite d’être visionnée. Je pensais que les épisodes allaient suivre un certain schéma : un incendie – les pompiers débarquent, sauvent tout le monde – tout fini bien. Et bien non ! Qu’on soit d’accord, il y a un peu de ça mais ce n’est pas tout. Il y a d’autres intrigues qui interviennent au cours des épisodes… De plus, je me suis vite attachée aux différents personnages, qu’ils soient principaux ou secondaires.

Bref, Chicago Fire est un réel coup de coeur et j’ai hâte de découvrir la suite des épisodes.

Day 15 | Mon obsession du moment

Il existe des séries dont on devient accro dès le pilote et on ne peut s’empêcher d’abandonner les autres séries en cours pour se concentrer sur cette nouvelle obsession. Dernièrement, cela m’est arrivé avec deux séries :

Spartacus

sp

J’ai commencé la série début avril il me semble et j’ai enfilé les épisodes à grande vitesse. A vrai dire, je ne regardais que ça ! Je ne pensais pas que la série allait autant me plaire, ce fût une agréable surprise. A l’heure actuelle, il ne me reste que 2 épisodes avant de terminer la série pour de bon. D’ailleurs, je ferai un bilan des 3 saisons et du préquel.

Real Humans / Akta Manniskor

ak

Si vous avez suivi les derniers articles que j’ai posté, vous avez compris mon addiction pour cette série suédoise composée d’une seule saison pour l’instant. Je ne le répéterai jamais assez, c’est une série à découvrir absolument. J’étais réticente quant au format des épisodes (58 min) mais finalement, on ne voit pas les minutes défilées.

Day 14 | Le cast sans lequel la série ne serait pas la même

Friends c’est la série indémodable ! Je pourrais regarder les épisodes vingt fois de suite et je rigolerai encore et encore. Chacun des épisodes possède sa petite touche qui fait qu’on s’attache vite à lui. Et puis que serait la série sans ce fantastique cast ? En effet, Ross (David Schwimmer) c’est plutôt le type qui préfère donner sa clé d’appartement plutôt que d’avoir une discussion sérieuse, Chandler (Matthew Perry) c’est le maladroit du groupe toujours à blaguer pour cacher sa véritable nature, Monica (Courtney Cox) c’est la maniaque du groupe, Pheobe (Lisa Kudrow) c’est la délurée qu’on adore tous, Rachel (Jennifer Aniston) est pour moi la plus grande évolution de la série, elle est passée de la fille à papa à une femme indépendante et enfin vient Joey (Matt Le Blanc) qui est mon petit préféré car il est marrant et assez idiot à la fois. J’adore absolument tout dans cette série et je pense que le cast y est pour beaucoup. Je ne parviens pas à imaginer la série sans l’un de ses six fabuleux acteurs.

Awkward ~ Double épisode pour le retour de Jenna Hamilton

aw

4 (2)Cette année, Awkward nous revient plus tôt que prévu et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre… Je n’avais pas spécialement hâte de son retour mais après avoir visionné les deux premiers épisodes de cette nouvelle saison, je dois bien avouer que j’ai hâte de découvrir la suite. Spoilers inside.

Ces deux épisodes se concentrent essentiellement sur la relation entre Jenna & Matty mais aussi sur la nouvelle relation entre Tamara & Jake. Encore une fois, on a à peine vu Ming… J’espère qu’elle aura droit à une intrigue plus importante cette saison.

Concernant Jenna & Matty, je suis assez satisfaite de leur relation. Je pensais que Jenna allait regretter son choix et devenir jalouse de la relation de sa meilleure amie avec son ex-copain. Au final, les deux tourtereaux sont plus amoureux que jamais. Malgré tout, il y a une ombre dans le tableau : Jenna craint d’être enceinte de Matty ! Heureusement, elle ne l’est pas et c’est tant mieux. Je n’aurais pas aimé une intrigue sur ce sujet… Jenna commet l’erreur de ne pas en parler à Matty mais à Jake. Tout ce que j’espère pour cette saison, c’est que ça ne tourne pas en rond. Je n’ai pas envie que Jenna hésite encore entre Matty et Jake.

Pour ce qui est de Tamara & Jake, ils m’ont énervé durant le premier épisode. Ils étaient trop collés l’un à l’autre, à ne plus se lâcher de l’autre… Non merci ! Ensuite, ils se sont calmés et heureusement. Malgré tout, ils m’ont fait rire lorsque l’on apprend qu’ils ont créé leur propre page Facebook. Au final, ils forment un meilleur couple que Jenna & Jake

L’autre intrigue de ces épisodes est la mort de Ricky ! Personnellement, ça ne m’a pas touché plus que ça car je n’étais pas attaché à ce personnage mais c’était intéressant de voir comment les autres allaient réagir. J’ai adoré la réaction de Sadie ainsi que celle de Lissa, toujours aussi dramatique. Mention spéciale à Valérie qui est toujours aussi folle.

En résumé, j’avoue avoir été surprise par ces deux premiers épisodes. Je ne me suis pas ennuyée durant ceux-ci et j’ai hâte d’en voir plus.

Day 13 | Les meilleurs génériques

Plus les années passent, moins les génériques sont présents. Et pourtant, certaines séries sortent du lot notamment grâce à leur générique original. Voici mes génériques préférés… Il y a un ordre à ce classement.

3/ True Blood

tb

On retrouve beaucoup de thèmes dans ce générique : religion, racisme, sexe,… tout ça est rythmé par Bad Things de Jace Everett. C’est pour moi, un générique réussi tant au niveau visuel que sonore. On ne peut s’empêcher de chanter le générique à chaque fois qu’il passe.

2/ Dexter

dex

Très réussi aussi, on ne peut s’empêcher de le regarder encore et encore à chaque épisode diffusé. Le générique nous dévoile la routine quotidienne de notre serial killer préféré et au fil du générique, on constate que le rouge est très présent. J’aime le fait qu’on nous rappelle qu’il faut se méfier des apparences.

1/ Six Feet Under

SFUg

Ce générique m’a donné très envie de continuer la série. Il est parfait ! Il reflète bien l’ambiance de la série et au fil du générique, on voit les différentes étapes de la mort… Que demander de plus ? Il est évident que je ne zappais jamais ce générique.

Mais aussi : Carnivale, The Walking Dead, Game Of Thrones, Mad Men, The Killing, Boardwalk Empire, Sons of Anarchy

Real Humans, quand les hubots font leur apparition

RHu

5 (2)Synopsis : Les hubots sont des robots à l’apparence humaine qui ont trouvé leur place dans la vie de tous les jours, ils apportent leur assistance aussi bien aux tâches domestiques qu’administratives. Alors que la famille Engman accueille son premier hubot, un groupe de robots indépendants et reprogrammés est en fuite, attendant le moment pour agir et gagner leur place dans la société. Spoilers inside

Je vous en parlais il y a quelques jours et voilà que j’ai terminé la saison 1 composée de 10 épisodes… Très vite, on comprend qu’il y a des personnes qui sont pour la présence de ces robots à l’apparence humaine, les hubots, et d’autres qui sont totalement contre et n’hésiteront pas à tout faire pour les supprimer.

Dès le pilote, j’ai accroché avec Anita (Mimi). J’ai adoré suivre son intégration au sein de la famille Engman. Au départ, Inger n’était pas favorable à l’idée d’avoir un hubot chez elle. Au fil du temps, elle apprend à vivre avec Anita tout en conservant certaines de ses valeurs. En effet, ses trois enfants doivent tout de même, notamment, continuer à aider pour les tâches ménagères. Ensuite, on découvre l’amour de Tobbe pour Anita. Ce dernier est pourtant conscient que la belle n’est qu’une machine mais c’est plus fort que lui. J’aimerai en voir plus sur leur relation lors de la seconde saison. De plus, je souhaiterai en connaître plus sur Maltida qui fût assez effacée durant la première partie de la saison…

Ensuite, on retrouve le père d’Inger : Lennart. Ce dernier doit s’acheter un nouvel hubot car son fidèle hubot subit quelques soucis techniques. Il se retrouve donc avec Vera ! Elle me fait beaucoup rire car elle n’obéit pas systématiquement aux ordres de Lennart. Elle est là pour prendre soin de lui et elle n’en fait qu’à sa tête. Même si elle n’est pas à la hauteur de Odi, elle a tout de même sauver la vie de Lennart.

Du côté de ceux qui sont contre les hubots, on retrouve Roger. En couple avec Therese, celle-ci décide de le quitter car il ne supporte plus la présence du hubot de sa compagne, Rick. A plusieurs reprises, l’humain essaie de reconquérir la jeune femme car il ne peut vivre sans elle et son fils qu’il a élevé comme le sien, Kevin. Au départ, cette intrigue ne m’intéressait pas mais au fil du temps, j’ai appris à apprécier Roger. Il agit sans réfléchir et le regrette par la suite. Entre temps, il fait la connaissance de Beatrice. Petit à petit, ils sympathisent mais la jeune femme lui cache un secret : elle est un hubot. Cette intrigue m’a beaucoup intéressée, la voir se cacher de Roger pour se recharger et aussi cacher ses amis hubots dans la cave.

Concernant ThereseRick, je ne m’intéressais pas trop à leur relation jusqu’au moment où celui-ci change littéralement de nature. D’un gentil jeune homme, il passe à un homme sûr de lui et qui n’a peur de rien et personne. Il n’hésite pas à s’opposer à Therese à plusieurs reprises lors des rendez-vous à quatre avec son ami hubot, Bo et l’humaine.

Enfin, il y a le gang des hubots qui ne se lâchent pas tout au long de cette saison. Parmi eux, j’ai retenu Flash ! Elle m’a beaucoup diverti tout au long des épisodes. Elle est totalement superficielle et ne rêve que d’une chose : fonder une famille avec un humain. Peut-être l’aurait-elle trouver lors du dernier épisode, qui sait ? Ensuite il y a Leo, l’humain rendu à moitié hubot par son père. Le jeune homme a perdu Mimi et part à sa recherche. J’aime énormément leur relation et malheureusement  ils ne finissent pas ensemble. J’aurai aimé les voir ensemble plus longtemps… Suite à la mort du jeune homme, Mimi décide de retourner chez les Engman… C’est désormais là où elle se sent chez elle.